• Droit,
  • Recherche,

Blockchain et droit - Nouveauté

Sous la direction de Franck Marmoz

Publié le 15 janvier 2019 Mis à jour le 15 janvier 2019
 Blockchain et droit

Blockchain et droit

L'algorithme et le big-data engendrent des bouleversements considérables sur la relation contractuelle, le droit et, par conséquent, l'avenir immédiat des professions juridiques et judiciaires.
Le 05 octobre 2017, l'Institut de Droit des Affaires a organisé un colloque intitulé « blockchain : big-bang de la relation contractuelle ».
La blockchain nous oblige à penser différemment le contrat, avec l'apparition des smarts-contrats, le transfert des titres de propriété, l'élaboration des cadastres par exemple.
La désintermédiation que permet la blockchain remet en cause l'exercice professionnel et peutêtre même l'existence des professions telles que les notaires, huissiers, greffiers, avocats, assureurs et banquiers.
Il n'est pas une profession, un secteur économique, qui ne réfléchisse pas, dès aujourd'hui, aux conséquences de la blockchain sur son modèle économique.

ISBN13  978-2-247-18563-4