Formation LMD

Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté

Mention :
Administration et liquidation des entreprises en difficulté
Domaine :
Droit - Economie - Gestion

Informations générales

Niveau de recrutement
Bac + 4, Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 ans
Lieu(x) de formation
Lyon
Stages
Oui En savoir plus
Accessible en

Objectifs

La création du diplôme de Master administration et liquidation des entreprises en difficulté (ALED) résulte de la loi dite « MACRON » n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques (art. 61).
Ce diplôme de Master répond à un large besoin : former des professionnels du restructuring, aussi à l’aise sur le terrain juridique qu’économique. En effet, les étudiants du Master suivent un cursus en deux ans leur permettant d’obtenir une formation complète en droit des affaires. Un professionnel de la restructuration doit en effet maîtriser le droit des entreprises en difficulté, mais il doit également être compétent en droit des sociétés, droit fiscal, droit bancaire, droit des sûretés, et aussi intégrer un certain nombre d’enjeux de droit social. Mais les étudiants du Master sont également appelés à développer des compétences de premier ordre en comptabilité, gestion, et analyse financière. Ces compétences sont précieuses à l’époque contemporaine puisqu’un juriste d’affaires comprenant le contexte économique dans lequel évolue l’entreprise apporte une plus-value appréciable et très recherchée tant dans le cadre d’une activité de conseil que de contentieux. A l’issue du cursus, l’ambition est donc de former des professionnels bénéficiant d’une double compétence. Pour un regard des professionnels sur le Master, il est possible de consulter la page : http://facdedroit.univ-lyon3.fr/nouveau-master-restructuration-et-traitement-des-entreprises-en-difficulte-mention-administration-et-liquidation-des-entreprises-en-difficulte--1150565.kjsp

Le Code de commerce (art. R. 811-28-1 et R. 812-18-1)prévoit que les titulaires d’un Master Administration et liquidation des entreprises en difficulté peuvent solliciter leur inscription sur la liste nationale des administrateurs judiciaires ou sur celle des mandataires judiciaires en justifiant soit de 5 ans d’expérience comme collaborateur d’un administrateur judiciaire ou d’un mandataire judiciaire, soit de 8 ans de pratique professionnelle comptable, juridique ou financière dans le domaine de l’administration, du financement, de la restructuration, dont les fusions-acquisitions, ou de la reprise d’entreprises, notamment en difficulté .
Mais cette formation peut permettre d’accéder à bien d’autres professions dans le domaine de la restructuration : avocat spécialisé ; juriste spécialisé au sein d’une banque ou autre institution financière ; juriste spécialisé au sein d’un cabinet d’audit …

1. Les titulaires de ces diplômes qui auront effectué un stage d’au moins trente mois et qui pourront attester l’accomplissement d’un certain nombre de tâches (art. R. 811-28-2, al. 1, et R. 812-18-2, al. 1er, C. com.) pourront également demander leur inscription sur la liste nationale.

Stages

Stage obligatoire en M2 pour l'année 2018/2019
Stage obligatoire en M1 et en M2 dès la rentrée 2019/2020

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 4, Bac + 3


Conditions d'admission

Le master spécialité Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED) est sélectif dès la première année.
L’admission est subordonnée à la décision du responsable de la spécialité, prise après étude du dossier de candidature et un entretien avec le candidat. La candidature est ouverte aux étudiants titulaires d’une licence en droit, d’une licence en gestion ou d’un diplôme équivalent. Le dossier comprend le relevé de notes de l’étudiant depuis la 1ère année de licence, une lettre de motivation ainsi qu’un CV. Compte tenu de la spécificité des matières enseignées, tenant au droit mais aussi à la comptabilité, l’analyse financière ou la gestion, la motivation des étudiants et leur projet professionnel sont des éléments essentiels.
Les étudiants ayant validée la première année de Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED) sont admis de droit en deuxième année.
Etudiants postulant pour la deuxième année :
• Le Master Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED) est ouvert aux étudiants titulaires d’une première année de Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED). À titre exceptionnel, il peut être ouvert à des étudiants provenant d’autres Masters 1 ou diplômes équivalents.
Tout candidat titulaire d’un autre Master 1 ou d’un diplôme équivalent doit présenter un dossier universitaire (photocopies des relevés de notes de DEUG-Licence-Master 1 ou du cursus équivalent) permettant de vérifier l’adéquation des connaissances acquises avec celles considérées comme indispensables pour accéder au Master Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED).
• TOUT POSTULANT DOIT PRÉSENTER UN DOSSIER DE CANDIDATURE.
La sélection s’opère sur la base de l’examen du dossier de candidature qui doit être accompagné d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae. L’inscription en Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED) est subordonnée à la proposition du responsable de la formation. L’étudiant dont la candidature est retenue s’engage à réaliser les formalités administratives d’inscription dans un délai de 15 jours à compter de l’acceptation de son dossier, faute de quoi il est présumé renoncer à cette formation.

Compétences visées

  • Former des spécialistes de haut niveau en droit de la restructuration d’entreprises, ce qui appelle le développement de compétences tant juridiques qu’économiques et financières.
  • Développer une approche concrète des difficultés liées à la restructuration des entreprises en difficulté à travers la mise en contact avec de nombreux professionnels du droit ou du chiffre.

Débouchés professionnels

La double compétence en droit des affaires et en matière permet aux étudiants diplômés d’envisager de nombreux débouchés. Naturellement, les étudiants diplômés du Master Restructuration et traitement des entreprises en difficulté (ALED) disposent de la formation la plus appropriée pour intervenir dans le domaine de la restructuration d’entreprises en difficulté. Mais ils développent par ailleurs des compétences qui leur permettront d’évoluer, le cas échéant, dans d’autres domaines du droit des affaires : droit bancaire et financier ; droit fiscal ; droit des sociétés …
Ces spécialistes ont vocation à intégrer des études d’administrateurs ou mandataires judiciaires, des cabinets d’avocats spécialisés en droit des affaires, des cabinets d’audit, mais également des banques ou autres institutions financières.

Renseignements

Secretariat du diplôme

Institut de Droit et d'Economie des Affaires
8 rue Chevreul
69362 Lyon cedex 07
Tél : 04 78 78 70 62
Mail : idea@univ-lyon3.fr
Site internet : http://idea.univ-lyon3.fr

Responsables pédagogiques