• Droit,

Un futur centre d'excellence en recherche stratégique de défense

Publié le 18 décembre 2018 Mis à jour le 19 décembre 2018
Lancement ISED 2018
Lancement ISED 2018

La candidature de l’Université de Lyon, représentée par l’Université Jean Moulin Lyon 3, a été retenue pour la phase finale de sélection du label « Centre d’Excellence Défense et Stratégie », remis par le Ministère des Armées.

Avec le projet « Interconnexion des fonctions stratégiques hautes (puissance aérienne future, espace militaire, nucléaire) », porté par Olivier Zajec, Maître de conférences en science politique à l’Université Jean Moulin, l’Université de Lyon fait partie des 8 établissements retenus pour la phase finale de sélection du label « Centre d’Excellence Défense et Stratégie ». Elle se voit ainsi allouer une dotation annuelle de 60 000€ pendant deux ans, somme destinée à faire monter en puissance l’équipe-projet.
 

Objectif : créer trois centres de stratégie et de défense de renommée internationale

Le label « Centre d’Excellence Défense et Stratégie », remis par le ministère des Armées dans le cadre du Pacte Enseignement Supérieur (PES), récompense un projet de recherche original et concret, centré sur les études stratégiques (War studies), et porté par une équipe de recherche multidisciplinaire.

Il a pour objectif le développement en France de trois grands centres de recherche universitaires d’envergure internationale, spécialisés sur les questions de stratégie et de défense. Attribué en septembre 2019 (sélection finale), il permettra aux trois établissements ou regroupement d’établissements d’enseignement supérieur français sélectionnés de bénéficier d’une dotation financière de 300 000 euros par an pour une durée de cinq ans renouvelable (à partir de 2020).

Le processus de sélection est fondé sur deux comités :

  • Un comité scientifique consultatif, rassemblé par la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS) du ministère des Armées
     
  • Un comité décisionnaire du ministère, composé de représentants de l’Etat-major des armées (EMA), la Délégation générale pour l’armement (DGA), le Secrétariat général pour l’administration (SGA), la Direction de l’Enseignement Militaire Supérieur (DEMS) et la DGRIS (Direction générale des relations internationales et stratégiques).

Projet « Interconnexion des fonctions stratégiques hautes (puissance aérienne future, espace militaire, nucléaire) »


Le projet s’inscrit dans un contexte local favorable au développement de la recherche en matière d’études stratégiques.

Il existe déjà sur le site de Lyon Saint-Etienne une offre de formations orientées « défense » reconnues, dispensées à l’Université Jean Moulin, à l’ENS Lyon et à l’IEP. En particulier les Master 2 « Intelligence stratégique - risques environnementaux », « Relations internationales et diplomatie » et surtout « Sécurité internationale et défense ». La création récente de l’Institut d’études stratégiques et de défense (IESD), qui associe formation et recherche a par ailleurs confirmé la place majeure du site de Lyon Saint-Etienne dans le domaine des études stratégiques.

Les objectifs du projet sont multiples :
  • Contribuer par un programme de recherche dédié à la réflexion publique sur ce sujet essentiel pour l’autonomie stratégique et la sécurité globale de la France et de l’Europe ;
  • Fédérer les énergies et les compétences du site de Lyon en sécurité-défense, de créer un Institut d’études stratégiques et de défense (IESD) à l’Université Jean Moulin pour faire monter en puissance, animer et faire rayonner cette thématique de recherche, positionnée dans le champ des études stratégiques ;
  • Faciliter la mise en place additionnelle de financements privés et industriels pour permettre à la structure d’équilibrer les apports indispensables de la labellisation « Centre d’excellence » et ceux de l’université par une capacité autoporteuse à terme.
  • Faire de Lyon une référence internationale en matière de recherche en études stratégiques (défense et sécurité).

Le projet est soutenu par la présidence de l’UDL, la présidence de l’Université Jean Moulin Lyon 3, le Gouverneur militaire de Lyon, ainsi que par l’Armée de l’air (CDAOA de Lyon MontVerdun) et l’IFRI (Think-Tank parisien qui soutient le projet lyonnais en raison de l’orientation du programme de recherche). Il a également donné lieu à une déclaration d’intérêt du CNES et du CEA, ainsi que de nombreux industriels de la défense et de la sécurité, au niveau local, régional, national et européen.

Légende photo en haut de page (de g. à d.) : Sébastien-Yves LAURENT, Vice-président Enjeux de société dans le domaine recherche de l'Université de Bordeaux ; Olivier ZAJEC, Maître de conférences en science politique à l'Université Jean Moulin ; Jacques COMBY, Président de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et Florence PARLY, Ministre des Armées.