04200013 - Introduction à l'intelligence stratégique

Volume horaire total 15
Volume horaire CM 15

Responsables

Jean-François BIANCHI
 

CV de l'enseignant :

Profession
Professeur associé de l’École de Guerre Économique (EGE)
depuis 2004
Enseignements : Intelligence économique et stratégique. Diplomatie d'entreprise,
Influence et stratégies d'influence appliquées aux confrontations économiques.
Chargé du programme "MercuriE": Tutorat d'études de groupes, par projets annuels avec partenariats privés.

Enseignant, Chargé de cours, Intervenant : Intelligence économique et stratégique, diplomatie publique.
Université de Genève (intervenant, Genève), École de Mines ParisTech (intervenant, Paris),
Université Paris-Est-Marne (Campus Marne-la-Vallée), ESLSCA BS (intervenant, Paris),
Université Jean-Monnet, Lyon III (Campus de Lyon), Institut Supérieur de Gestion et de Planification (Alger), École Panafricaine d’Intelligence Économique et de Stratégie (Dakar).

Consultant Senior : Sensei Communication, (Paris, France) Gérant, fondateur, depuis 1994
& Peak Values (Zurich, Suisse) consultant senior,
Conseil en communication, intelligence économique, stratégie & diplomatie publique.

Formation
École de Guerre Économique, (EGE), Paris
École Française des Attachés de Presse (EFAP), Paris
USAF SpeOps School, Pensacola, USA, Joint Senior Psychological Operations Course (SOED-JSPOC)
Collège des Forces Canadiennes (CFC), Toronto, Canada, Cours de Commandement et d’État-Major Interarmées (cours stratégique - active), Module des conflits non-conventionnels (6 semaines).
Collège des Forces Canadiennes (CFC), Toronto, Canada, Cours de Commandement et d’État-Major Interarmées (réserve -Part-time)
ESORSEM, Paris, France. Cours Supérieur des Officiers de Réserve Spécialistes d'État-Major (CSORSEM) (Part-time)

Contributions à des travaux et publications :
Doctrine OTAN sur les opérations psychologiques, réf : B MNCD 80-1 et documents associés (AJP) 1996.
Doctrine des infosOps : PIA n°03.252 N°270/DEF/EMA/EMP.1/NP 2006
Doctrine interarmées des Opérations militaires d'Influence. PIA n°03-253. N°069 DEF/CICDE/NP 2008
sur les manipulations de l'information, (SGDN) 2006
Concept interarmées de l'influence en appui aux opérations, CICDE 2012
Doctrine interarmées des actions sur les perceptions et l'environnement opérationnel, CICDE 2013
d'Intelligence Economique, Presse Universitaire de France, (Ouvrage collectif) 2012
Partie V, Chapitre 1 : Evolution de la doctrine d'influence

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

De quoi parlera-t-on ?

Ce module est une introduction à la discipline de l’Intelligence Économique et Stratégique (IES). Il se propose de couvrir les connaissances nécessaires à la compréhension des fonctions et capacités de l’IES dans la gouvernance des organisations. Il ambitionne de placer l’IES comme une fonction de gestion de la décision stratégique, comme élément de résolution des crises, tout particulièrement les confrontations économiques en agissant par, pour et contre la connaissance et l’information.

L’intelligence économique se présente comme une activité de production de connaissances, servant des buts économiques et stratégique d’une organisation, recueillie dans un contexte légal, et à partir de sources ouvertes. Elle se propose d’être un moyen d’appréhender l’environnement géopolitique et de compétitivité de la globalisation, cela, avec des grilles de lectures adaptées. Elle couvre particulièrement les champs de l’économie de l’information et de la connaissance. Elle cherche à promouvoir une gouvernance 2.0 des organisations qui tiennent compte des nouvelles opportunités et menaces issues de l’infosphère.

L’IES dispose de capacités propres et nouvelles, en matière de management de l’information et de la connaissance. Cela permet d’identifier, concevoir et mettre en œuvre des opérations de recueil, veille, fouille, capture et exploitation de l’information en sources ouvertes. Cette fonction utilise le cycle du renseignement, depuis le plan de recherche initial, à la publication et au partage de l’information ou de l’analyse aux personnes qui en ont exprimé le besoin.

L’IES, se donne pour mission d’identifier et de protéger le patrimoine informationnel des organisations. Savoir-faire, brevets, archives, communication formelle et informelle. Par ce biais, elle entend assurer la garde des connaissances et informations qui fondent la supériorité, ou le gain concurrentiel ou opérationnel de l’entreprise.

Enfin, au sein d’un pôle influence et contre-influence, l’IES cherche à identifier et traiter les risques informationnels (rumeurs, désinformation, manipulation, etc…). Par la recherche en sources ouvertes, elle permet l’identification des acteurs et promoteurs des opérations de guerre de l’information. En conduite des affaires stratégiques, l’IES permet de concevoir des politiques de lobbying, de diplomatie ou affaires publiques de haut niveau, sur des opérations ou des publics à hautes plus-values.

L’apparition de l’IES est liée aux progrès des systèmes de stockage, de capture, d’analyse et de production de connaissances dans le cyberespace. Il permet de traiter des challenges de l’information et de la connaissance avec de nouveaux outils. Né d’une rupture technologique et culturelle radicale et irréversible, l’IES est une fonction émergente dans les conduites des affaires futures.
 

Pourquoi est-ce important d’en parler ?

Importance de la matière :
Cet enseignement peut vous orienter sur des métiers de veilleur, analyste, chargé de dossier, assistant, conseiller, responsable de bureau ou service dans tous les secteurs hyper concurrentiels qui exigent le développement d’une fonction d’IES. Cela couvre les domaines aussi variés que les échanges économiques, les enjeux diplomatiques, les affaires de sureté ou de sécurité ou le domaine militaire, ainsi que tout le nouveau domaine de l’infosphère et du numérique. Les emplois se trouvent dans les organisations gouvernementales, internationales, non-gouvernementales, entreprises ou les cabinets spécialisés.

Place de la matière :
La discipline, suivant son contexte d’emploi touche et fait la synthèse de nombreuses autres disciplines (droit, gestion de risques, géopolitique, géo-économie, stratégie, etc…). Cela est nécessaire tant dans l’aide à la décision, que pour les besoins de bonnes connaissances techniques qui permettent des analyses pertinentes, l’IES est une activité de connaissance et de synthèse.

En termes de compétences (savoir-faire) :
Cet enseignement vise à vous rendre apte et en mesure d’apporter la bonne information, au bon moment, à la bonne personne, afin de lui permettre de prendre des décisions éclairées, et ainsi de rendre possible l’atteinte d’objectifs économiques et stratégiques que l’on souhaite défendre ou développer.

Être apte et en mesure de développer des actions directes et indirectes, dans et hors le marché, afin de protéger le patrimoine informationnel, ou de favoriser les gains concurrentiels d’une organisation, dans un contexte d’hyper compétitivité.

Enfin comme collaborateur des strates décisionnaires des organisations, permettre à un décideur de niveau stratégique ou opérationnel de faire plus vite, mieux, de la manière la plus efficiente et pertinente, dans la conception, la décision et la conduite des affaires stratégiques, comme en matière de gestion des crises.
 

Comment comprendre aisément ce dont il sera question ?

Il convient d’être sensibilisé, attentif et critique sur les affaires du monde, des confrontations économiques, et de sureté comme de sécurité, cela à partir de sources fiables et reconnues.

Cela passe par une lecture ou une attention soutenues à l’actualité et à sa mise en perspective. Dans ce but, il conviendra de s’informer de toutes les dimensions de l’actualité : Acteurs politiques, sociétaux, économiques ou militaires, dans l’espace médiatique comme numérique.
 

Plan du cours

Introduction
Définition(s) et sémantique de l’intelligence économique (IE)
Cadre général de la guerre économique et ses paradigmes
Le big data
La stratégie

Les 5 domaines de l’IES
Les grilles de lectures de la mondialisation
Fonctions et capacités de l’IES : les outils de recherche, veille et d’analyse, la publication et le partage.
Productions de l’IES
La protection de l’information dans les organisations

La diplomatie publique
Le concept d’influence
Les actions et la stratégie d’influence
Contre-influence et propagande

Le processus décisionnel
Ou comment influencer
Et gérer les motivations
Conclusions

Bibliographie

  • Manuel d’intelligence économique, Ouvrage collectif, Presse Universitaires de France, Tome 1, 2012
  • Manuel d’intelligence économique, Ouvrage collectif, Presse Universitaires de France, Tome 2, 2015
  • L’Intelligence Économique pour les nuls, Éric Delbecque, First Édition, 2015.