04250047 - Systèmes et programmes des OIG régionales

Volume horaire total 15
Volume horaire CM 15

Responsables

Santa FALASCA

Contenu

Les développements politiques récents en Europe et à l’internationale en matière d’environnement, de migrations et de droits de l’homme, ont porté l’attention sur le poids et l’influence de deux catégories d’acteurs, plus ou moins méconnus par le grand publique : les organisations intergouvernementales (OIG), en particulier au niveau régionale, au premier rang desquelles l’Union Européenne (UE), et les organisations de la société civile (OSC). Depuis plusieurs décennies pourtant, les OIG et les OSC sont devenues à bien des égards des acteurs des relations internationales.

Les OSC en particulier ont influencé le développement des politiques globales par leur interactions avec les gouvernements ainsi qu’avec les OIG globales et régionales, telles que les Nations Unies, l’Organisation pour Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) ou le Conseil de l’Europe (CoE). Elles exercent cette influence en portant l’attention sur certains sujets, avec l’échange et la diffusion d’information, l’assistance technique, des initiatives communes, des campagnes de mobilisations et d’information, du plaidoyer.
Bien que différentes dans leurs structures, fonctionnements et approches, les OIG et les OSC se retrouvent souvent sur un terrain commun de valeurs d’intérêt général et sont à la fois alliées et en compétition pour l’avancement de politiques ou l’obtention de financements. Il est donc important d’étudier comment les relations entre les OSC et les OIG se sont construites, quelle a été leur évolution et quel est l’impact sur certaines politiques globales et régionales.

Au cours des décennies, les OSC ont entretenues différents type de relations avec les OIG. Ces relations ont varié en importance, fréquence et modalité. En raison de leur impact sur les politiques globales, elles sont devenues un prisme utile voir nécessaire pour analyser l’évolution et l’état actuel des relations internationales.

Le cours analyse des modèles de coopération et de dialogue qui ont été établis entre ces deux acteurs, selon deux clés de lecture :
  • Le niveau global, représenté par les Nations Unies (UN) et le niveau régional, représenté par le Conseil de l’Europe (CdE), l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) et l’Union Européenne (UE).
  • Le type d’approche choisi: plus rigide et contractuel tel celui des UN et du CoE; plus ouvert et flexible comme celui de l’OSCE et de l’UE.
En abordant des exemples concrets de campagnes de plaidoyer portant sur différents thèmes, en particulier ceux des droits de l’homme et de la prévention de conflits, le cours présentera d’une manière pragmatique les systèmes de dialogues, d’échanges et d’interactions qui existent entre ces deux groupes d’acteurs, en se focalisant sur le contexte européen.