04200042 - Histoire, enjeux et moteurs de la mondialisation

Volume horaire total 45
Volume horaire CM 45

Contenu

De quoi parlera-t-on ?

Ce cours comprend 3 grandes parties :

1/ Organisations Internationales comme Acteurs Majeurs de la Mondialisation (Türkmen Füsun)
Des organisations internationales et ONGs majeures comme acteurs de la mondialisation. L’étude comprend l’historique de l’organisation en question dans le contexte des RI et du droit international, sa structure, son fonctionnement et son impact.

2/ Histoire, enjeux et moteurs de la mondialisation (Nadine Machikou)
Par-delà une interdépendance fort ancienne des économies, la mondialisation emporte, en ce troisième millénaire, une forme de disjonction croissante des espaces politiques (ancré dans les territoires de l’Etat-Nation) et économiques. Ceci donne lieu à une nouvelle géopolitique, des défis et enjeux émergents (financiarisation des économies, crises des dettes publiques, fractures sociales et ruptures Nord-Sud, dumping social, insécurité culturelle et identitaire, explosion des flux migratoires, irruption de puissances émergentes, menaces sécuritaires mondialisées, crise écologique planétaire, etc.) et des schémas de régulation inédits que des étudiants de «Francophonie et mondialisation» se doivent de comprendre. Ce cours, «Histoire, enjeux et moteurs de la mondialisation», se propose de fonder une compréhension générale de la mondialisation en tant que traceur en temps réel de dynamiques pratiques et symboliques de reconfiguration de l’espace et du temps.

L’importance de cet enseignement tient de son ambition de fournir un premier aperçu des catégories d’analyse permettant d’appréhender les phénomènes sociopolitiques et économiques ancrés dans la mondialisation, afin d’aider à la constitution d’une culture générale et scientifique en la matière.

3/ Mondialisation économique (Victor Aissah)
Expliquer les différentes théories de la mondialisation des échanges commerciaux en précisant les théories en faveur du libre-échange et celles qui prônent le protectionnisme.
Analyser les principaux acteurs du commerce mondial (Etats, Firmes multinationales, organismes internationaux, etc…) en insistant sur le rôle et les limites de l’OMC.
Expliquer la place des pays francophones dans le commerce mondial.
Analyser les caractéristiques de l’espace économique francophones.
Etudier l’impact de la crise actuelle sur les économies francophones.
les stratégies d’internationalisation des Firmes francophones face à la mondialisation de l’économie.
 

Pourquoi est-ce important d’en parler ?

1/ Tout étudiant du système international devrait avoir une notion sur les acteurs majeurs du système, non seulement au niveau des connaissances académiques mais aussi en perspective d’un éventuel parcours professionnel.

2/ La démarche d’analyse du tryptique « Histoire, enjeux et moteurs » se fonde sur trois piliers à savoir une description ordonnée et historicisée des phénomènes étudiés, à partir d’une discussion sur les lieux et non-lieux du concept de mondialisation, une comparaison systématique, dans l’espace et dans le temps, des objets qu’elle construit ; et enfin des propositions analytiques autour de quelques tableaux retenus dans un aller-retour entre le passé et le présent. Voilà autant de centres d’intérêt de cet enseignement qui se situe à la croisée de plusieurs disciplines des sciences sociales, tout particulièrement de la Science politique, de la Sociologie, du Droit et de l’Histoire. Il constitue un atout indispensable à la compréhension des dynamiques autre que strictement économiques de la mondialisation. A la fin de cet enseignement, l’étudiant devra être capable de :

En termes de savoirs et savoir -faire:
• Décrire les facteurs et logiques de la mondialisation au regard de son histoire, de ses acteurs, moteurs et de ses enjeux en particulier,
• Confronter pertinemment quelques outils analytiques clé (tirés de la Science politique, du Droit, de la sociologie et de l’Histoire) à la compréhension des dynamiques d’espace et de temps qui traversent la mondialisation à partir de débats contemporains

En termes de savoir-être :
• Développer des dispositions au travail dans un environnement mondialisé et à l’ouverture à la différence.
3/La mondialisation économique et financière actuelle est la forme la plus dominante de la mondialisation en cours.
 

Comment comprendre aisément ce dont il sera question ?

1/ Avoir une connaissance fondamentale du système et du droit international dans leurs grandes lignes afin de mieux saisir le rôle et les détails concernant les OIGs et des ONGs .

2/ L’exigence portant essentiellement sur la maîtrise du concept, ainsi que la connaissance des territoires de la mondialisation, des acteurs et flux internationaux. Les lectures essentielles sont notamment :
• Lecler, Romain, Sociologie de la mondialisation, Paris, La Découverte, Repères, 2013
• Blancheton, Bernard, Histoire de la mondialisation, Bruxelles, De Boeck, 2008
• Wihtol de Wenden, Catherine, La globalisation humaine, Paris, PUF, 2009

3/ Notions économiques et financières de base.
 

Supports pédagogiques éventuels

Les supports de cours étant essentiellement dématérialisés, les documents de travail seront mis à la disposition des étudiants sous la forme électronique avant le cours.
 

Plan du cours

Télécharger le plan du cours