04210168 - Conduite du changement dans les institutions

Volume horaire total 15
Volume horaire CM 15

Responsables

Formations dont fait partie ce cours

Contenu

De quoi parlera-t-on ?

Les administrations, les entreprises, les structures, les individus, tous sont confrontés au changement, à l’adaptation nécessaire et permanente de l’organisation du travail et des relations entre acteurs. Le plus souvent, ce changement vise un gain d’efficacité. Il n’est jamais aisé parce que les organisations comme les individus sont le plus souvent réticents au changement.

La conduite du changement doit être amenée en connaissance de cause, sans s’arrêter aux grandes phrases du management moderne. Elle doit s’appuyer sur la compréhension fine des éléments de psychologie humaine qui régissent son action. Elle poursuit un objectif clair : créer et développer des coopérations durables.

Comprendre une organisation et en dresser un diagnostique fondé sur des analyses justes constituent le deuxième prérequis à la conduite du changement. Sociogramme et grille d’analyse apparaissent ici comme des outils utiles de conduite du changement.

Le dernier impératif de la conduite du changement est la maîtrise de la communication en tant qu’outil, permettant d’aboutir à la mobilisation des personnes (plan d’action, plan de communication).

Cas particulier du domaine public et du changement dans les administrations.

Le cours sera complété par des éléments de savoir-être et de savoir-faire en milieu professionnel (éléments sur le CV, les entretiens d’embauche, les attendus et les usages d’un travail en administration centrale). Il s’appuiera sur la réalisation d’exposés par les étudiants sur des cas pratiques de conduite du changement dans les organisations.
 

Pourquoi est-ce important d’en parler ?

Importance de la matière : essentielle quelque soit le domaine (public comme privé) pour devenir un acteur efficace de son environnement de travail. Pour le comprendre et pour pouvoir agir dessus.
Place de la matière : très peu de savoir-faire juridique, mais des notions de psychologie, de sociologie et de sociologie des organisations.
En termes de compétences (savoir-faire) : après avoir suivi ce cours l’étudiant devrait être capable d’analyser et de comprendre la structure dans laquelle il travaillera, et de proposer des pistes d’améliorations réalistes de ses procédures de travail, de la structure et de l’organisation de la société qui l’emploiera. Il sera conscient des leviers auxquels il aura accès dans sa vie professionnelle pour améliorer son environnement de travail. Il pourra également faire appel à ces connaissances s’il exerce des fonctions de conseil.
 

Comment comprendre aisément ce dont il sera question ?

Pas de prérequis si ce n’est une compréhension précise du fonctionnement de l’université, qui servira d’exemple initial pour appréhender le changement des institutions.
Pas de bibliographie à maîtriser en amont du cours.


Plan du cours

1 / Principes de conduite du changement dans les organisations
A / Concepts clefs. Penser l’homme
B / Problèmes / Priorités / Mise en œuvre

2 / Conduite du changement dans les organisations publiques
A / Spécificité des organisations publiques
B / Pistes de solutions adaptées

3 / Cas pratiques de conduite du changement
A / Eléments de savoir être et de savoir faire
B / Présentation des exposés

Bibliographie

  • AUTISSIER David, MOUTOT, Méthode de conduite du changement, Dunod, 2016.
  • AUTISSIER David, VANDANGEON-DERUMEZ Isabelle, VAS Alain, JOHNSON Kevin, Conduite du changement : concepts clés, Dunod, 2018.
  • CROZIER, Le phénomène bureaucratique, Seuil, 1963.
  • DUPUY François, L’alchimie du changement, Paris, Dunod, 2001.
  • JARROSSON Bruno, JAUBERT Bernard, VAN DEN BULKE Philippe, Pourquoi c’est si dur de changer, Dunod, 2007.
  • LETELLIER, Fiches de Management du changement, Ellipses, 2018.