• Droit,

Conférence de Najat Vallaud-Belkacem : " Quels sont les vrais pouvoir des ministres ?"

Publié le 6 septembre 2022 Mis à jour le 8 septembre 2022
Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem

Comment devient on ministre ? En pratique, quelles sont réellement les marges de manœuvre dont disposent les ministres par rapport au Chef de gouvernement et au Chef de l'Etat ? Est-il possible de prendre des initiatives lorsque l'on est membre du gouvernement et, si oui, à quelles conditions ? Comment concrètement se déroule un Conseil des ministres ?

Le mot ministre qui vient du latin minister, signifie "celui qui sert", ce que semble confirmer son mode de nomination par le Président de la République sur proposition du Chef du gouvernement. Pourtant, à condition de ne pas être "sans portefeuille", les décrets d'attribution des ministres leur donnent souvent des pouvoirs importants dans le cadre de deux missions principales. La première est administrative et implique notamment de diriger un département ministériel, d'exercer le pouvoir règlementaire nécessaire à l'organisation de leurs services, de contresigner les décrets du président de la République et du Premier ministre dans leur domaine de compétence. Mais les ministres sont aussi investis d'une mission politique, sous l'autorité du premier ministre, et solidairement avec les autres membres du gouvernement. Ils participent, par exemple, au Conseil des ministres et déclinent la politique du gouvernement dans le cadre de leurs attributions, ce qui peut engager leur responsabilité.

Entre 2012 et 2017, Madame Najat Vallaud-Belkacem a été successivement ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Elle a aussi été la première femme à occuper le poste de ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Elle échangera avec les étudiants et les étudiantes à partir de son expérience personnelle, pour mieux leur faire comprendre la pratique constitutionnelle de la Cinquième République.

Avec la participation de :
 
  • Olivier Gout, doyen de la Faculté de droit
  • Philippe Blachèr, Professeur, directeur du Centre de Droit Constitutionnel
Conférence animée par :
 
  • Mathilde Philip-Gay, Professeure, co-directrice du Centre de Droit Constitutionnel

Conférence Najat Vallaud Belkacem