• Droit,

Ouverture du Master Gouvernance des Risques Urbains et de L'eau (RULE)

Publié le 2 juin 2022 Mis à jour le 16 juin 2022
VIgnette masters gouvernance des risques urbains et aquatiques
VIgnette masters gouvernance des risques urbains et aquatiques

Ce nouveau parcours a été créé à la suite du succès du parcours Gouvernance des risques environnementaux, qui existe depuis 10 ans maintenant. Par ces deux parcours, la Faculté de droit consolide sa collaboration avec la Faculté de Sciences économiques et de Gestion de l’Université Lumière Lyon 2 et les Ecoles d’ingénieur du site Lyon-Saint-Etienne.

Le parcours Gouvernance des risques urbains et de l’eau (RULE) engage une collaboration avec l’Ecole des Mines de Saint-Etienne (EMSE) et l’ENTPE, permettant au niveau Master 2 de former des étudiants juristes à l’interdisciplinarité, en les initiant à l’économie et l’ingénierie, sur les thèmes de l’urbain et de l’eau.

Les étudiants issus de Licence pourront candidater pour intégrer le niveau Master 1, ceux ayant déjà un M1 pourront intégrer directement le niveau Master 2.

Ce nouveau master forme des professionnels capables de porter des projets stratégiques dans le domaine de la prévention et de la gestion des risques en milieu urbain et liés à l’eau.

La première année est disciplinaire et vise à former aux connaissances fondamentales du droit public, avec une spécialisation forte en droit de l’environnement, droit de l’urbanisme et droit des ressources naturelles. La plupart des enseignements sont communs avec la première année des masters de droit public. L’obligation d’assister aux conférences-débats organisées par les étudiants de la deuxième année de master permet de lier les étudiants des deux années et d’affiner la spécialisation.

La deuxième année est pluridisciplinaire et vise trois objectifs :

  • Développer une expertise sur la connaissance des risques et des enjeux spécifiques au milieu urbain et à l’eau : apprendre à identifier, à caractériser et à apprécier les différents aléas, estimer les risques encourus pour le présent et l’avenir, mettre en œuvre des dispositifs permettant de prévoir, de prévenir ou de gérer ces risques.
  • Proposer une formation en droit, économie et ingénierie : offrir aux étudiants un enseignement diversifié et pluridisciplinaire de haut niveau, en lien avec des professionnels issus des secteurs publics et privés.
  • Rassembler des étudiants de profils différents, juristes, économistes et ingénieurs : leur apprendre à travailler ensemble, en développant leur complémentarité et un esprit d’équipe.

Afin de faciliter l’insertion professionnelle, un stage de 5 à 6 mois est prévu à partir du mois de mars, en entreprise, en institution publique, au sein d’un laboratoire de recherche, etc., selon le projet professionnel de l’étudiant.

Ces compétences acquises durant le master permettront aux étudiants de s’orienter vers le secteur privé (bureau d’étude, cabinet d’experts, entreprise, milieu associatif, etc.) ou vers le secteur public (collectivité territoriale ou fonction publique d’Etat).